Actualités :

Un projet littéraire d'Antoinette Rychner retenu pour la plateforme "double" du Pour-cent culturel Migros, avec Daniel de Roulet pour mentor…

 

http://www.toinette.ch/images/rychnerayvonnebohler2.jpg

 

De la tête au ventre : le lien entre ces organes frappe dans les pièces d’Antoinette Rychner. Il y est question d’intimité, de maman recuite, d’enfant qu’on ne saurait élever, de la mémoire d’un estomac, d’une vie « pour rire » ou à pleurer… L’émotion se tient très droite derrière les mots, comme derrière un arbre quand on joue à cache-cache, pour faire durer le plaisir du jeu. Tout à coup c’est la course, l’événement, la décharge : qui se livrera en premier, s’époumonant « 1-2-3 pour moi ! » ? Cette circulation des mots, entre tête et ventre, la recherche de leur juste place visant à faire surgir des personnages et nouer entre eux des relations vraies, même dans l’allégorie : voilà ce à quoi l’auteure s’attelle, puis ce qu’elle offre à ses spectateurs, lecteurs, à l’humanité autour – nous emportant avec elle dans ses explorations.

Antoinette Rychner excelle dans la compréhension sensible des êtres et des paysages. En retraite dans un phare breton, au cœur de Berlin, dans une boîte blanche construite pour elle au théâtre du Grütli ou dans sa roulotte d’écriture – elle s’imprègne des lieux et se laisse traverser, comme par autant de personnages. L’auteure se révèle en éponge, en corps perméable qui sait dire le monde autrement et le montrer. Elle connaît le concret : elle sait brancher une sono ou éclairer un spectacle, porter des échelles et grimper au sommet sans vertige. Elle connaît les livres, naviguant parmi eux en piquant des phrases çà et là pour ses carnets de citations. Elle puise en elle et hors d’elle afin de créer pour nous ses représentations. Parfois, elle s’expose dans des expériences d’écriture en direct… Allez la voir ! Lisez-la ! Suivez son parcours ! Voici une tête chercheuse, avec un estomac bien accroché.

 

 

Odile Cornuz, septembre 2014
Photo : Yvonne Böhler

Lecture-performance de l'auteure autour de la pièce "Intimité Data Storage", Théâtre St Gervais, Genève, mars 2013
Photo : Ignacio Llusià

 

 

 

 
joomla template